Baromètre social : prenez la température de votre entreprise

5 Sep. 2023 5 min de lecture

Vous connaissez l’adage : on n’attire pas les abeilles avec du vinaigre ! Quand on cherche à acquérir des talents et à les fidéliser, présenter un bon climat social et une réelle qualité de vie au travail (QVT) est un atout indéniable. D’autant que les entreprises sont scrutées à la loupe par les candidats sur ce point. Mais pour convaincre, il ne suffit pas d’affirmer que la vie est belle pour ses ressources humaines et qu’on se sent bien dans son entreprise… encore faut-il le prouver !
Et sur ce point, il existe un outil parfait pour mesurer l’état du climat social et les risques de dégradation au sein de votre entreprise : le baromètre social. On en dit davantage 😊

Qu’est-ce que le baromètre social ?

Quand on dit baromètre, vous pensez à l’instrument sur lequel vous adoriez tapoter enfant pour savoir le temps qu’il fera demain ? Mais le baromètre social, kézako ? Définition, forme et KPI’s mesurés : Wardy vous en dit plus sur cet outil de gestion RH mesurant le climat social et le calcul des risques.

Définition du baromètre social

Le baromètre social est une méthode pour mieux comprendre les collaborateurs d’une entreprise, leur état d’esprit. Bref, le climat social de votre entreprise. Mais pas que… Il est aussi :

  • Un moyen de prévenir les risques psychosociaux en entreprise ;
  • Un outil pour anticiper les risques d’une dégradation du climat social ;
  • Un vecteur d’initiation d’un dialogue social et d’amélioration de la qualité de vie au travail (QVT) ;
  • Un outil de communication interne ;
  • Une technique pour renforcer la cohésion de groupe, le sentiment d’appartenance et l’implication dans la vie de l’entreprise.

Cerise sur le gâteau, le baromètre social est un élément de valorisation de votre marque employeur. Qui dit mieux ?

Wardy est fait pour vous !

Quelle forme prend le baromètre social ?

Pour remplir tous ces objectifs, ce support valorisant l’amélioration du climat et la réduction des risques sociaux en entreprise prend la forme d’un questionnaire anonyme et confidentiel.
Puis en fonction des problématiques de vie au travail au sein de votre entreprise, du climat entre les collaborateurs, des risques de dérapages identifiés ou encore de votre actualité, il est possible de se focaliser sur les points suivants :

  • des aspects managériaux,
  • les conditions de vie au travail,
  • une nouvelle politique présentant des risques de rompre l’équilibre de la vie interne à votre entreprise…

Questions fermées, questions ouvertes, c’est vous qui décidez ! Le tout est de sélectionner les questions pertinentes pour déceler les points positifs et les risques de mécontentement.

Quels KPI sont mesurés par ce baromètre ?

Le baromètre social se base également sur des indicateurs de suivi de votre politique de Ressources Humaines. Vous savez ? Les fameux KPI’s 📈
On peut notamment utiliser tous les indicateurs mesurant la qualité de vie au travail ou QVT :

  • la satisfaction des collaborateurs sur leur poste actuel ;
  • leur degré de bien-être de vos collaborateurs ;
  • la confiance et l’entente avec les supérieurs ou à l’inverse le degré de risques de conflits  ;
  • la présence ou non de stress au travail et les bénéfices de la politique de qualité de vie au travail dans ce domaine ;
  • les politiques de formation, etc.

Comment mettre en place le baromètre social dans votre entreprise ?

Maintenant que vous en savez un peu plus sur ce qu’est le baromètre social et les enjeux du climat social en entreprise, la question qui se pose : comment le mettre en place et comment faire en sorte de mesurer au plus juste le climat qui règne ?
Pour donner toutes les chances de réussite à ce projet, désigner une personne responsable, de chaque étape, de la préparation du projet à l’établissement du plan d’action, en passant bien sûr par la création du questionnaire et l’analyse des résultats.
Qui pourrait porter ce projet ? Dans les faits, toute personne travaillant dans un service RH peut prendre en charge ce type de sujet. Mais il est plus logique qu’un responsable de la qualité de vie au travail ou chargé de la RSE soit l’initiateur du projet et le porte tout du long. Il est en effet déjà familiarisé avec les concepts clés du baromètre, à commencer par celui du climat social. Il peut être ensuite porté par le CSE.

Les différentes étapes du projet de baromètre social

Une fois le responsable désigné, le gros du travail reste à faire. 💪
Pour faire simple et efficace, un baromètre social se décline en sept étapes incontournables :

  1. La préparation du projet (création du questionnaire, définition des thématiques à aborder (qualité de vie, communication interne, etc.) ;
  2. L’envoi du questionnaire (fixer une date de rendu) ;
  3. La réception des questionnaires de tous les salariés ;
  4. L’analyse quantitative et qualitative des résultats : faire ressortir les tendances en matière de qualité de vie au travail, de satisfaction collaborateur, d’image de la marque employeur… ;
  5. La synthèse des résultats ;
  6. La présentation des points forts et des points faibles à la direction ;
  7. L’établissement d’un plan d’action pour améliorer les points négatifs.

Voilà ! Vous avez toutes les clés en main pour mettre en place ce formidable outil. Besoin d’aide ? Contactez-nous !