Entreprises et raison d’être

Le monde change. Il commençait déjà à changer avant la crise sanitaire et économique que nous vivons, mais cette situation inédite a accéléré la cadence. Depuis quelques années, les consommateurs et les salariés attendent des entreprises bien plus que la commercialisation de leurs produits et services. Aujourd’hui, ils attendent des entreprises qu’elles s’engagent.

Si toutes n’ont pas pu coudre des masques ou produire des gels hydro-alcooliques, elles ont eu l’occasion (prise ou non) de traduire en actes leurs valeurs et affirmer leur responsabilité sociétale. C’est ce qu’on appelle la raison d’être de l’entreprise : son rôle et son engagement dans la transformation d’une société plus responsable.

Communiquer sur sa politique RSE en temps de crise

La crise que nous traversons va devenir un véritable test pour la plupart des entreprises. Personne ici ne vous demande de sauver le monde, mais simplement de prouver, en ces heures graves, l’authenticité des valeurs prônées. Passer de la raison d’être à la raison de faire.

Comment avez-vous réussi à maintenir l’activité en confinement ? Quels sont les process qui ont été mis en place pour garder le lien et soutenir vos salariés ? Quelles actions positives ou solidaires sont à souligner ? L’engagement est une communication attendue en interne et ne peut que développer chez vos collaborateurs leur motivation et une fierté d’appartenance.

L’après-confinement sonnera l’heure du bilan. Il sera grand temps de prendre la parole pour donner un sens à sa raison d’être et imprimer sa marque au-delà de la crise.

Le BSI prend de la hauteur

Le BSI est l’outil idéal pour communiquer sur les décisions managériales qui ont été prises pour le bien commun. Au delà de la rémunération et autres avantages sociaux qu’il met en valeur, le Bilan Social Individuel doit prendre aujourd’hui une tout autre envergure et souligner toutes les décisions prises en faveur des salariés, du territoire ou des consommateurs. Œuvres caritatives, politique de Qualité de Vie au Travail, gestes écoresponsables, prises de positions solidaires … autant de valeurs fortes à mettre en lumière. Si cette année, la question des hausses de salaire et primes ne seront pas d’actualité, le BSI peut alimenter un discours RH responsable, prouver la solidité de l’entreprise et valoriser une politique de rémunération adaptée à la sauvegarde des emplois. Le BSI devient alors le moyen idéal pour fidéliser vos collaborateurs et resserrer les rangs.

Retour