Qu’est-ce que le BSI ?

Le BSI ou Bilan Social Individuel ou Bilan Social Individualisé est aussi parfois connu sous le nom de Bilan de Rémunération.

Il présente la rémunération de chaque collaborateur et tous les avantages sociaux proposés par l’entreprise (intéressement, participation, épargne entreprise, protection sociale, formations…). Le BSI traite d’un sujet mal connu, qui peut être source de frustration, et qui reste encore aujourd’hui tabou au sein des entreprises françaises.

Le Bilan Social Individuel étant totalement individualisé, présentant la rémunération et les avantages dont le salarié a bénéficié sur l’année écoulée, il est ainsi unique en fonction de chaque salarié : il s’adresse au salarié de manière objective et pédagogique.

Il met en lumière les composantes de la rémunération mais aussi tous les avantages, considérés souvent comme dus et acquis, mis à disposition des collaborateurs par l’entreprise via sa politique RH. Il est la plupart du temps mis en place par la Direction des Ressources Humaines, impliquant le SIRH et le métier pour établir une vision globale et conforme à la situation de chacun.

Quelle est la finalité d’un bilan social individualisé ?

Les motivations de mises en place du Bilan Social Individuel sont multiples. Le BSI incarne tout d’abord l’expression d’une volonté de fournir des explications aux collaborateurs sur la politique de rémunération globale mise en œuvre par l’entreprise et de faire preuve à leur égard d’une grande transparence, établissant ainsi une relation de confiance entre le collaborateur et son entreprise. Une meilleure compréhension de la part des collaborateurs favorise aussi leur adhésion et leur motivation.

Il permet une prise de conscience quant à l’investissement que ces avantages représentent pour l’entreprise. Le BSI permet également de redonner du sens à la politique de rémunération, en présentant de manière globale un ensemble de dispositifs souvent perçus comme disparates et déconnectés.

En outre, le BSI est un outil de communication interne favorisant le dialogue social.

Mais il tient aussi une place importante dans la communication autour de la marque employeur. Le Bilan Social Individuel est utilisé pour valoriser l’entreprise dans sa politique sociale et son attractivité sur le marché de l’emploi : fidélisation et recrutement des talents s’appuient souvent sur le document que l’entreprise peut créer à cette en même temps que tous les BSI des collaborateurs, et présentant le package global proposé sur des profils particuliers.

Enfin, le Bilan Social Individuel est reconnu comme outil de management. Il permet à cette population de mieux comprendre et donc parler des dispositifs de rémunération de l’entreprise en se familiarisant avec les messages clés de la politique de rémunération globale. Mais il s’agit aussi pour le management d’un outil pour suivre le parcours du salarié : c’est un bilan clair et explicite favorisant les échanges.

Ce qui fait du BSI, pour l’entreprise, un outil de communication interne précis, efficace et performant !

Retour