Bilan social individuel : épisode 1 - Le fond

Quels sont les sujets abordés dans le Bilan Social Individuel ? Ont-ils évolués ces dernières années ? Le 12ème Observatoire de la Communication C&B (panel de plus de 1 million de BSI réalisés en 2021) met en exergue l’ensemble de ses composantes :

Avant tout, et en guise d’introduction, le collaborateur doit pouvoir retrouver des indicateurs clés concernant sa situation professionnelle. Emploi, temps de travail, ancienneté, statut, classe ou coefficient, site de rattachement… sont autant d’éléments qui permettent à chacun de se resituer dans l’entreprise.

Un état des lieux de la rémunération individuelle détaillant le plus précisément possible les éléments constitutifs du fixe (salaire de base, 13e mois… et souvent son évolution sur 2 ou 3 ans) et du variable (primes liées à la performance, au temps de travail, exceptionnelles…) est un incontournable. Toutefois, il est indispensable d’y adjoindre une vision « macro » mettant en exergue la notion de rémunération globale du collaborateur (y compris les éléments de rémunération indirecte).

Loin d’être un unique recueil de chiffres, le Bilan Social Individuel est avant tout un support pédagogique qui doit valoriser et expliquer le fonctionnement des « benefits » mis en place au profit des salariés : épargne salariale, prévoyance, santé et retraite. Il relate également les montants perçus par le collaborateur (intéressement, participation, abondement) et les cotisations versées tant par l’employeur que le salarié pour financer la protection sociale. La mise en perspective du poids des cotisations de chacun est également un facteur clé de compréhension des régimes et de leur utilité.

Ces dernières années ont vu l’essor des avantages sociaux dans les BSI : le détail de la formation (78% des BSI), des congés(40% des BSI) mais aussi les actions en faveur de la QVT et du bien-être au travail (55% des BSI) sont devenus des thèmes clés. La crise sanitaire a, bien évidemment, eu un impact sur le contenu des BSI (55% des BSI traitent du sujet à différents niveaux : activité partielle, maintien de salaire, accord de télétravail, actions de santé liées à la pandémie…).

Les avantages divers plus traditionnels restent néanmoins présentés dans le Bilan Social Individuel : restauration (83%), transport et/ou véhicule de fonction (82% et/ou 68%), actions du CSE (81%), action logement (70%), médaille du travail (48%) sont des thèmes largement abordés.

A suivre : épisode 3 – Le Bilan Social Individuel dans un contexte international…

Retour